« Les maîtres ignorants »,
pourquoi ce nom ?

Ce nom fait référence à un ouvrage de Jacques Rancière, Le maître ignorant [1]. Dans ce livre, J. Rancière présente l’expérience et des idées de Joseph Jacotot, révolutionnaire et pédagogue français de la fin du XVIIIe siècle, et remet en question le dogme de l’inégalité des intelligences sur lequel se fonde encore l’enseignement de nos jours.

Les principes pédagogiques de notre centre s’inspirent de cette approche :

  • Le savoir peut s’acquérir sans instituer un rapport hiérar­chique entre enseignants et élèves.
  • Être à la fois élève et enseignant est le point de départ de la recherche et du savoir.
  • Chacun d’entre nous possède des connaissances qu’il peut solliciter à tout moment pour enrichir une recherche ou une expertise collective.
  • Le savoir est propriété de tous. Il doit circuler pour per­mettre à toute la société de comprendre les problèmes auxquels elle est confrontée.
  • L’appropriation du savoir par tous permet à chaque per­sonne de participer à la prise de décision collective.

Octobre 2012

[1] Jacques Rancière, Le Maître ignorant. Cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle, Fayard 1987.